PREVENTION DE LA VIOLENCE

|prevention de l agressivite|formation agressivite|gestion de l agressivite des patients|gestion de l agressivite hopital Les mesures de prévention de la violence doivent viser les causes fondamentales de la violence, c'est-à-dire les facteurs biologiques, familiaux, environnementaux, sociaux et scolaires qui mettent un enfant en danger. De plus, il semble qu'au Canada, l'élaboration et la mise en oeuvre de politiques et de programmes de prévention de la violence se fassent de manière dispersée. On commence à peine à déployer des efforts concertés à l'échelle nationale. Le Groupe de travail sur la sécurité à l'école de l'Ontario a mené à la création d'un organisme-cadre, la Canadian Association for Safe Schools, qui a tenu récemment à Toronto sa troisième conférence. Formation-Consultation APIC a été accréditée par la Société de formation et d’éducation continue (SOFEDUC), fondée en 1988 à l’initiative de l’Association canadienne d’éducation des adultes des universités de langue française.

L'étude avait pour but d'examiner la nature des politiques et programmes de prévention de la violence à l'école existant au Canada. À cette fin, les auteurs ont dépouillé la documentation sur le sujet et analysé systématiquement un échantillon national de politiques et de programmes en matière de prévention de la violence, qui étaient ceux de 116 conseils scolaires. les politiques d'un conseil doivent être en accord avec les programmes de prévention de la violence appliqués dans les écoles du conseil. Tous les membres de la communauté scolaire, à tous les niveaux de responsabilité du système éducatif, sont partis prenants de cette politique. La participation des enseignants à la formation du futur citoyen dans le cadre de l’enseignement de leur discipline constitue un des facteurs de prévention de la violence.

Premièrement, les politiques d'un conseil scolaire doivent être cohérentes, c'est-à-dire que chacun des énoncés des politiques relatives à la prévention de la violence doit être logiquement lié aux autres. Deuxièmement, les politiques d'un conseil doivent être en accord avec les programmes de prévention de la violence appliqués dans les écoles du conseil. Troisièmement, les politiques doivent être complètes et englober le plus grand nombre possible des 35 composantes distinguées dans ce rapport. Les programmes doivent aussi être multidimensionnels. Quatrièmement, les politiques d'un conseil doivent avoir une orientation communautaire. La violence chez les jeunes a de nombreuses causes, qui se situent souvent hors du champ de compétence du système scolaire. Les écoles et les groupes communautaires doivent déployer des efforts concertés, soutenus et complets de prévention de la violence.



prevention_de_la_violence |
prevention de l agressivite | prevention de la violence | formation agressivite en milieu carcerale | formation pour les professionnels de la sante | formation violence au travail | formation violence | gestion de l agressivite des patients | prevention situation violence | seminaires de formation violence en milieu hospitaliers | gestion de l agressivite hopital | gestion agressivite | formation violence en milieu scolaire | formation prevention de la violence | formation agressivite | communication et accompagnement en situation de violence |